INTERMARCHÉ
WANTY

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un titre de champion provincial en 2003

Thomas Degand a gagné le Championnat Provincial du Hainaut, chez les juniors, en 2023, à Saint-Maur, une victoire que le staff historique de cette formation considère comme la première victoire importante.

« Thomas Degand s’y est imposé en solitaire. Il marchait bien. Il est parvenu à battre le super favori de cette épreuve, Jérémy Devaux, qui est devenu coureur chez nous après. Devaux gagnait tout à l’époque, il avait par exemple été champion de Belgique chez les débutants. Mais il s’est retrouvé échappé avec deux de nos coureurs : Damien Timmermans et Thomas Degand. Ils l’ont attaqué à tour de rôle et l’ont fait craquer. Thomas est parti seul. C’est notre premier grand souvenir. Une première belle victoire dans l’équipe. On était tous les trois présents. Yves était là comme mécano. Jean-François était au bord de la route… »

Le Vélo Club d’Ath voyait son ambition grandir. Il espèrait disputer plus d’interclubs, des grandes courses.

« Je connaissais bien Alain Lapierre, l’organisateur du Tour de Namur. Nous avons donc pu y être invités en 2002. Même si nous n’avions pas l’effectif pour y faire des résultats à l’époque… Mais c’était à partir de cette épreuve namuroise que l’équipe allait élaborer le projet d’accélérer sa marche en avant. Après la course, nous avons été prendre un verre dans un café à Jambes. Jean-François nous a annoncé qu’il voulait avoir une bonne équipe la saison suivante, franchir un niveau. Il voulait participer aux manches de la Top Compétition. Je lui ai répondu qu’il était fou ! Que pour y participer, il fallait avoir des coureurs de très bonne qualité et donc un plus grand budget pour les attirer, les encadrer. Sa réponse a été directe. Il m’a dit : ‘Ne te tracasse pas pour le budget, je m’en occupe.’ Comme il a toujours fait. »

La machine était en marche. Le Team Storez-VC Ath devenait de plus en plus rodé, se structurait au niveau de son staff. Il avait plus de moyens, aussi. Il attirait de meilleurs coureurs et obtenait un programme de courses plus fourni. Les résultats suivaient. Avec une première victoire dans une manche de la Top Compétition, au Zesbergenprijs à Harelbeke, en 2004, décrochée par Kevyn Ista, qui serait pro ensuite.

« Je me souviens que j’ai sauté en l’air quand j’ai compris que notre coureur allait s’imposer. J’étais tellement content, fou de joie, que je n’ai pas fait attention : la radio que j’avais dans les mains pour suivre la course sur les ondes de Radio Tour est retombée avant moi et s’est cassée… Pour nous, cette victoire représentait beaucoup, car Kevyn avait gagné le sprint avec trois vélos d’avance, devançant des gars de sélections mondiales. Je me rappelle m’être dit : ‘Wow, on tient quelque chose, là !’ Et cela s’est confirmé ensuite, avec de nombreuses autres victoires dans les plus belles courses de la catégorie. »

D’un club avec plusieurs catégories, le VC Ath a décidé de se concentrer uniquement sur une seule tranche d’âge. En quelques années, le Team Storez-Vélo Club d’Ath était devenu une équipe de référence chez les espoirs.

« C’était une chouette période. J’en ai gardé de très bons souvenirs. Je me revois par exemple dans un Tour de Liège. On y avait gagné une étape avec Grégory Habeaux, qui s’était classé deuxième du classement général. Après l’épreuve, j’étais en train de nettoyer les vélos avec Jean-François. Nous n’étions que nous deux. Je me rappelle qu’on s’était dit : ‘Il faut vraiment être passionné pour faire ça…’ Mais après, on allait boire un verre. C’était toujours des bons moments avec de grandes rigolades. Dans une bonne ambiance. »

Consentement à l'utilisation de Cookies selon le RGPD avec Real Cookie Banner