INTERMARCHÉ
WANTY

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Giro Next Gen

Alexy Faure termine 5ème et meilleur jeune

Sous la direction de Kévin van Melsen, l’équipe Circus-ReUz-Technord a marqué de son empreinte sa toute première participation au prestigieux Giro Next Gen, version Espoirs du célèbre Giro, avec trois podiums d’étapes, un top 5 au classement final, un maillot distinctif et une deuxième place au classement par équipes.

D’entrée de jeu, Roel van Sintmaartensdijk avait décroché un top 10 sur le chrono inaugural, tandis que Francesco Busatto s’emparait du maillot de meilleur coureur italien. Un maillot distinctif qu’il portera durant trois jours et avec lequel il a failli lever les bras sur la deuxième étape, seulement devancé par un rescapé de l’échappée, Busatto remporte le sprint du peloton à Cherasco pour la deuxième place.

Le vainqueur de Liège-Bastogne-Liège Espoirs a ajouté un nouveau podium le cinquième jour sur l’arrivée explosive de Manerba del Garda avec une troisième place. Le dernier podium, et non des moindres, a été obtenu par le grimpeur Alexy Faure sur les pentes du mythique Passo dello Stelvio. Seul capable de rivaliser avec Johannes Staune-Mittet, vainqueur de l’épreuve, il prend la deuxième place et se pare du maillot blanc de meilleur jeune. 

Le Français de 19 ans est parvenu à conserver sa tunique jusqu’au dernier jour à Trieste, au bout des huit étapes il termine cinquième du classement général, unique coureur né en 2004 présent dans le top 10. Busatto termine 20ème, l’autre Espoirs première année Tim Rex est 27ème. Au classement par équipes, Circus-ReUz-Technord se classe deuxième sur les vingt-cinq formations engagées.

« Réaliser un bon classement final était notre objectif sur cette course, l'une des plus importantes du calendrier Espoirs. C'est pourquoi je me suis entraîné dur, dans les jours qui ont suivi le Tryptique Ardennais, pour préparer ce rendez-vous, grâce à des séances d'entraînement de Christophe Prémont axées essentiellement sur le volume. Dix jours avant le départ, je participais à la Mercan'Tour Classic, ma première course avec les professionnels. J'ai eu l'honneur de partager la chambre avec Lilian Calmejane, qui m'a donné des précieux conseils pour aborder ma première course un parcours composé d’une succession de cols. C’est là que j’ai pu me découvrir des qualités sur des ascensions plus longues. Ma préparation pour le Giro Next Gen a donc été excellente. »

« Le quatrième jour, j'ai eu l’occasion de m’illustrer sur mon terrain de prédilection. Le Passo dello Stelvio est une ascension similaire aux cols des Alpes françaises, que je connais si bien. Tout s'est bien passé jusqu'à l'étape reine samedi. J’ai connu une journée moins bien, sans doute au pire moment et c’était donc une grosse déception. À 100 kilomètres de l'arrivée, j'étais déjà lâché du peloton. Sans le soutien inconditionnel de mes coéquipiers, il n'aurait pas été possible de terminer la course, et encore moins de conserver le maillot blanc. J’aurais rêvé me hisser sur le podium final, mais je peux être très fier de ce que j'ai accompli toute cette semaine avec mon équipe. »

« C’est la première fois que je participe à une course à étapes de plus de trois jours. J’ai endossé le rôle de leader d’équipe pour le classement, c’était aussi une première. J’ai appris à gérer la pression. Je tiens à remercier toute l'équipe, aussi bien le staff que les coureurs. Mon passage chez Circus-ReUz-Technord m'a offert l'opportunité d’à la fois progresser et m'épanouir. Je vais maintenant observer une pause avant de préparer mes prochaines échéances. Je pense notamment au Giro della Valle d'Aosta, une autre course par étapes difficile qui devrait bien me convenir. »

« Je suis très fier de la cinquième place finale de Alexy Faure. Même si nous connaissions ses qualités de grimpeur exceptionnelles, il a réussi à nous surprendre avec sa formidable deuxième place sur le Passo dello Stelvio. Malheureusement, il a vu le podium final lui filer entre les doigts en raison d'une journée un peu moins bonne sur la septième étape. Tactiquement, il en a tiré les leçons de cette expérience. Notre coureur de 19 ans a réalisé une magnifique course et en sortira grandi. »

« Nous sommes passés proches d’une victoire d’étape avec nos leaders Alexy et Francesco Busatto. Surtout le deuxième jour, ce qui aurait été une juste et magnifique récompense pour nos cinq coureurs qui avaient contrôlé toute la journée durant. Circus-ReUz-Technord a assuré la poursuite du groupe de tête pour échouer à seulement six secondes du dernier échappé. De cette étape, je retiendrai surtout l'esprit solidaire de notre collectif et le dévouement de tous pour Francesco. »

« En plus du travail colossal réalisé par Roel van Sintmaartensdijk et Jelle Vermoote auprès de leurs leaders, Tim Rex m'a agréablement surpris en tant que premier année Espoirs. C'est pour son potentiel et son engagement envers l'équipe que nous l'avions sélectionné sur ce Giro Next Gen. Au final, cette rude course à étapes lui a permis de se découvrir d’autres qualités. Il a notamment marqué les esprits en haute montagne aux côtés d'Alexy. Je suis convaincu que Tim nous surprendra encore positivement à l'avenir. »

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
Consentement à l'utilisation de Cookies selon le RGPD avec Real Cookie Banner