INTERMARCHÉ
WANTY

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Volta Valenciana

Intermarché-Wanty poursuit son programme espagnol 

Forte de deux victoires après deux semaines de compétition, Intermarché-Wanty entame dès ce mercredi 31 janvier sa première course par étapes sur le sol européen avec la Volta Valencia (2.Pro), une épreuve qu’avait remporté la World Team wallonne l’an dernier en plus de deux victoires d’étapes.

Longue de cinq jours, cette édition s’ouvre par deux étapes au final vallonné, indécis, chacune avec une ascension dans les 15 derniers kilomètres. Le troisième jour est propice aux sprinteurs, à la veille de l’étape reine et ses 3700 mètres de dénivelé menant droit à l’arrivée explosive du Vall d’Ebo. L’épreuve se termine le 4 février par une courte étape de 93 kilomètres vers Valencia, qui avait permis à Rui Costa de faire coup double en 2023. 

En provenance de Majorque où Gerben Thijssen a remporté la deuxième victoire de la saison, Vito Braet, Adrien Petit et Baptiste Planckaert poursuivent leur programme sur le sol espagnol. Le sprinteur Arne Marit et son poisson-pilote Boy van Poppel, le grimpeur Rein Taaramäe et le jeune Tim Rex de Wanty-ReUz-Technord font leur première apparition cette saison sous les ordres de Sébastien Demarbaix et Pieter Vanspeybrouck.

« Ces dernières années, Rein Taaramäe a démontré avec d’excellentes performances au Tour d’Oman qu’il pouvait rivaliser avec les meilleurs grimpeurs tôt dans la saison. Il aura donc toute notre confiance pour le classement général de cette Volta Valencia. C’est pourquoi nous avons reconnu l’étape reine vers Vall d’Ebo en décembre avec l’équipe. » « Avec le reste de l’équipe, nous attendons surtout avec impatience la troisième étape vers Orihuela, qui constitue sans doute la seule véritable opportunité de sprint, et un premier test pour le nouveau duo Arne Marit et Boy van Poppel. Après avoir grandement contribué aux progrès de Gerben Thijssen ces deux dernières saisons, Boy endosse un nouveau rôle depuis l’hiver dernier auprès de notre autre jeune sprinteur belge, et il est motivé plus que jamais. Arne et Boy ont déjà partagé beaucoup de temps ensemble, au cours des deux stages collectifs mais aussi en dehors du vélo. Leur complicité s’est forgée avant leur première course, ce qui est fantastique, car le lien de confiance est primordial entre un sprinteur et son lanceur pour bien se comprendre en course. » « Suite à sa fin de saison 2023 prometteuse, nous sommes convaincus de pouvoir amener Arne Marit à un niveau supérieur. En plus d’évoluer avec un poisson-pilote expérimenté, nous voulons lui permettre de progresser avec un programme axé sur de nombreuses opportunités de sprint. Je pense par exemple au UAE Tour, où nous pourrons analyser le sprint après chaque é. Il y aura aussi une longue série de courses d’un jour où il évoluera comme coureur protégé. Il a également un rôle à jouer dans certaines épreuves prestigieuses. En tout cas, il adopte la bonne attitude pour s’épanouir dans un collectif soudé comme le nôtre. »

Volta Valenciana :
Stage 1
 (31/01): Benicassim – Castellon (166km)
Stage 2 (01/02): Canals – Manc. de la Valldigna (164km)
Stage 3 (02/02): San Vincente del Raspeig – Orihuela (161km)
Stage 4 (03/02): Teulada Moraira – Vall d’Ebo (175km)
Stage 5 (04/02): Betera – Valencia (93km)

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
Consentement à l'utilisation de Cookies selon le RGPD avec Real Cookie Banner