INTERMARCHÉ
WANTY

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Brussels Cycling Classic

La World Team ambitieuse pour le weekend de classiques belges

Moins d’une semaine après sa troisième victoire en Belgique cette saison de l’œuvre de Gerben Thijssen, l’équipe de Jean-François Bourlart participe à deux autres classiques belges ce weekend avec d’abord la Heistse Pijl samedi, suivie de la Brussels Cycling Classic le lendemain. 

Le lendemain, Intermarché-Circus-Wanty retrouve un parcours identique à celui qui a conduit Taco van der Hoorn sur le chemin de la victoire l’an dernier, et  une deuxième place pour Aimé De Gendt derrière Remco Evenepoel un an plus tôt.

Deux passages du Mur du Grammont, Bosberg et Congoberg figurent dans la seconde moitié de la course avant d’arpenter les secteurs pavés de la Brabantsebaan et du Rosweg, et enfin la montée de la Heiligekruiswegstraat qui mène vers l’arrivée devant le Stade Roi Baudouin.

Deux mois après sa lourde chute dans le Tour des Flandres, l’Érythréen Biniam Girmay effectue son retour à la compétition. Le régional Arne Marit et son compatriote Laurenz Rex disputeront leur première course depuis qu’ils ont bouclé leur premier Tour d’Italie, accompagnés de Sven Erik Bystrøm, De Gendt, Adrien Petit et Dion Smith et sous la direction de Aike Visbeek et Hilaire Van der Schueren.

« Ce mercredi, je suis arrivé en Belgique pour entamer mon troisième bloc de compétitions européennes de la saison, qui s’ouvre avec la Brussels Cycling Classic ce dimanche. Pour me préparer, j’ai effectué une reconnaissance du parcours avec Arne Marit pendant plus de trois heures, encadrée par Dimitri Claeys. J’ai gravi pour la première fois, entre autres, le Mur de Grammont. J'ai hâte de retrouver l'équipe et d'épingler à nouveau un dossard. Ce sera un plaisir de retrouver Adrien Petit notamment, avec qui je me suis beaucoup entraîné cet hiver dans le train de sprint. Jusqu’à présent, nous n’avions pas eu la chance d’évoluer ensemble en 2023 en raison de nos blessures respectives. » 

« Mentalement, les premières semaines qui ont suivies ma chute sur le Tour des Flandres ont été difficiles. Malgré tout, je m’estime chanceux que mon rétablissement se soit fait sans heurts. Assez rapidement après être rentré chez moi, j’ai été autorisé à reprendre l’entraînement cycliste, même s’il était encore très limité au début. Nous avons été très prudents avec le suivi de ma commotion cérébrale. Progressivement, les effets se sont atténués jusqu’à ce que les médecins m’octroient le feu vert pour monter en intensité. Depuis, je me suis préparé pour mon retour à la compétition. » 

« J’ai suivi avec beaucoup d’attention les résultats de nos équipes, Intermarché-Circus-Wanty et Circus-ReUz-Technord. J’ai constaté à quel point nos jeunes coureurs de l’équipe de Développement sont talentueux, ils ont brillamment contribué aux résultats de la World Team à plusieurs reprises. Quelle que soit la course ou la catégorie, notre esprit d’équipe reste notre grande force. Moi aussi, j’espère obtenir de beaux résultats pour l’équipe en ce mois de juin et peaufiner ma condition en vue des objectifs qui nous attendent cet été. »

« Après une période classique particulièrement difficile pour notre World Team, en proie à des chutes et des maladies, nous avons pu octroyer aux coureurs le repos nécessaire afin de récupérer et de se préparer pour la deuxième partie de la saison. Notre présélection du Tour de France a conclu un stage collectif en altitude et entamé sa dernière ligne droite vers le Grand Départ de Bilbao à travers trois programmes de compétition parallèles. Je suis ravi de voir que notre stratégie et l’investissement de tous débouchent sur de bons résultats, et notamment par des victoires de Mike Teunissen et Gerben Thijssen. »

« En plus du Critérium du Dauphiné, nous serons sur deux classiques belges ce week-end, avec des ambitions. Pour la Heistse Pijl samedi, nous sommes pleinement engagés dans l’optique d’un sprint massif avec Gerben Thijssen comme leader désigné. Pour composer notre sélection de la Brussels Cycling Classic dimanche, nous avons pris en compte plusieurs scénarios. Sur ce même parcours, la décision s’est faite dans les monts il y a deux ans, tandis que l’échappée matinale de Taco van der Hoorn a tenu jusqu’au bout l’an dernier. Nous aurons plusieurs cartes à jouer, par exemple Arne Marit et Laurenz Rex, qui sortent du Giro ou encore Biniam Girmay, qui effectue son retour à la compétition et qui pourra sa jauger deux mois après sa lourde chute sur le Ronde. »

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
Consentement à l'utilisation de Cookies selon le RGPD avec Real Cookie Banner