INTERMARCHÉ
WANTY

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Giro d'Italia

Les Intermarché-Wanty ressortent grandis du Tour d’Italie

Ce dimanche 26 mai sonnait le clap de fin du quatrième Tour d’Italie de l’équipe Intermarché-Wanty, avec la vingt-et-unième étape dans les rues de Rome et un sprint royal attendu dans la capitale.

Cette journée marquait un moment important dans la carrière de Dries De Pooter, Kevin Colleoni, Madis Mihkels et Roel van Sintmaartensdijk, puisque les quatre débutants de la formation wallonne sur ce Giro ont tous bouclé le premier Grand Tour.

Un Tour d’Italie qui avait très bien démarré pour Intermarché-Wanty, avec Lilian Calmejane porteur du maillot bleu de meilleur grimpeur pendant près d’une semaine et un podium d’étape pour Biniam Girmay, troisième à Fossano le troisième jour.

Malheureusement, la malchance s’est abattue sur la sélection dirigée par Aike Visbeek, Steven De Neef et Pieter Vanspeybrouck, avec la perte du leader Girmay en raison d’une double chute au lendemain de son podium, et celui du capitaine de route Adrien Petit le jour suivant. 

Malgré la perte de ces deux éléments importants, l’équipe s’est remobilisée autour de l’Estonien de 20 ans Mihkels, qui a admirablement endossé la responsabilité de finisseur dans les sprints en réalisant quatre top 10 d’étape, et une douzième place ce dimanche à Rome.

C’est aussi à l’attaque que l’équipe Intermarché-Wanty s’est illustrée dans les deuxième et troisième semaines, avec notamment Dion Smith et Dries De Pooter dans des échappées qui sont allées au bout, respectivement onzième à Fano et dix-huitième à Sappada.

« Je suis extrêmement satisfait de la combativité et la solidarité affichées par notre groupe sur ces trois semaines, et notre force de caractère pour réagir malgré la perte de notre leader. Nous avions l'ambition de nous illustrer dès le début de ce Tour d'Italie, et c’est que nous avons fait. Lilian Calmejane a immédiatement donné le ton en s'emparant du maillot de montagne dès la première étape, et Biniam Girmay a enchaîné avec un podium dès la première opportunité pour les sprinteurs. Malheureusement, nous avons dû ajuster assez rapidement nos attentes élevées pour ce Giro, lorsque notre leader Biniam Girmay a été contraint à l'abandon le quatrième jour. À seulement 20 ans et deuxième plus jeune coureur de ce Giro, Madis Mihkels a brillamment endossé le rôle de sprinteur avec de plusieurs accessits à son actif, ce qui confirme son potentiel prometteur. Nos quatre débutants ont tous fait une très bonne impression pour leur premier Grand Tour. Tous ont terminé les vingt-et-une étapes sans problème, parfois malgré la chute, ils ont rempli leur mission en ralliant Rome. C'est une étape importante pour leur développement, et je suis déjà curieux de voir comment ils vont enchaîner sur leurs prochaines courses dans les semaines à venir. En encadrant nos jeunes éléments dans le train du sprint, Dion Smith a prouvé une fois de plus le rôle important qu'il joue au sein de notre équipe. »

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
Consentement à l'utilisation de Cookies selon le RGPD avec Real Cookie Banner