INTERMARCHÉ
WANTY

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Tour de France

Mike Teunissen Huitième À Bologne

Ce dimanche 30 juin, Mike Teunissen a décroché le premier accessit de l’équipe Intermarché-Wanty sur le Tour de France, présent dans l’échappée qui est allée au bout sur la deuxième étape.

Au lendemain d’une étape inaugurale dantesque où Louis Meintjes avait rallié l’arrivée dans le premier groupe à Rimini, Mike Teunissen avait flairé le bon coup dès le début de cette seconde journée dans la Botte, partie de Cenesatico en direction de Bologne et qui comportait six courtes ascensions, dont deux passages du raide Sanctuaire de San Luca dans les trente derniers kilomètres.

Le coureur néerlandais, vainqueur d’étape et porteur du maillot jaune sur le Tour 2019, faisait partie d’une échappée de onze coureurs qui a bénéficié d’une avance maximale de neuf minutes. Une avance maintenue à quatre minute à l’entame du circuit local de Bologne, suffisante pour que les échappés se disputent les honneurs dans les deux ascensions du San Luca.

Sur un terrain qui ne lui est pas favorable, Teunissen s’est accroché après le premier passage pour revenir sur la tête, avant que l’attaque décisive ne survienne à l’approche du deuxième passage. Au bout de 200 kilomètres et près de cinq heures de course, Teunissen se classe huitième de l’étape.

Mike Teunissen

« Il faut toujours de la chance pour être dans l’échappée. J’étais occupé à contrôler les attaques en début de course et je me suis retrouvé dans le groupe de tête, mais j’aurais préféré m’échapper avec d’autres coureurs. Je savais, dès la première ascension, qu’il fallait que je tente quelque chose de spécial pour remporter cette étape. À l’exception de Jonas Abrahamsen, presque tous mes compagnons d’échappée pèsent 10 kilos de moins que moi. Dès que la route s’élève, ce n’est donc pas à mon avantage. J’ai essayé de m’économiser et rester calme, dans l’espoir que les autres se dépensent davantage sous la chaleur. Mais gagner était difficile. »

« Mon rôle sur ce Tour est clair, je suis venu avant tout pour aider nos sprinteurs, Biniam Girmay et Gerben Thijssen. Cette journée à l’avant était agréable, maintenant il s’agit de bien récupérer car demain est un jour important. C’est la première opportunité de sprint, avec une chance pour Gerben Thijssen. Je vais essayer de le déposer au mieux dans l’emballage final. C’est le premier Tour pour Gerben, il découvre une nouvelle expérience sur une course de grande envergure. Je vais l’aider du mieux possible. »

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
Consentement à l'utilisation de Cookies selon le RGPD avec Real Cookie Banner