INTERMARCHÉ
WANTY

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Le Samyn

Première victoire pro pour Laurenz Rex

Ce mardi 27 février, Intermarché-Wanty a remporté la première course wallonne de la saison grâce à Laurenz Rex, vainqueur de la 56ème édition du Samyn. 

Le coureur germanophone, sixième du Omloop Het Nieuwsblad samedi dernier, enchaîne ce mardi avec un premier succès professionnel sous les couleurs de la World Team wallonne au terme de 200 kilomètres de course dans la province du Hainaut, entre Quaregnon et Dour.

Entouré par une équipe Intermarché-Wanty exceptionnellement jeune, d’une moyenne d’âge de 21 ans avec notamment son frère Tim Rex et Huub Artz de l’équipe Continentale Wanty-ReUz-Technord, le puissant Laurenz Rex a réglé le sprint du peloton et offert le quatrième succès de 2024 à la formation de Jean-François Bourlart. 

La jeune garde Intermarché-Wanty est restée attentive aux nombreux mouvements de course dans les quatre tours du circuit local, qui comportait les côtes de Nonnettes et de la Roquette, ainsi que trois secteurs pavés sur des routes humides.  

Vito Braet et Rex ont abordé les derniers kilomètres dans le premier groupe d’hommes forts, et c’est le Wallon qui s’impose au jeté de vélo. Braet referme le top 10 et poursuit sa belle série après deux podiums acquis en début de mois.

« Nous avions décidé avec le Performance Team que je ferais l’impasse sur Kuurne-Brussel-Kuurne pour défendre mes chances ce mardi sur Le Samyn, un choix de programme qui s’est avéré payant. Je devais guider notre jeune équipe et mes coéquipiers ont fait une course formidable. C’est une victoire d’équipe, en contrôle, nous n’en avons jamais trop fait tout en restant attentifs aux mouvements. Nous savions que plusieurs autres collectifs étaient forts en cas d’arrivée au sprint, donc j’ai aussi participé aux attaques. Malgré tout, un peloton groupé est arrivé à Dour et je savais que j’avais ma chance dans ce sprint de costauds. » « Cette victoire, ma première sur une course professionnelle, est le plus cadeau pour mon équipe, pour la confiance qu’elle me témoigne. Et gagner aux côtés de mon petit frère Tim comme équipier, c’est encore plus beau. Intermarché-Wanty, c’est comme ma famille. Je me sens épanoui dans mon rôle, que ce soit comme leader auprès de nos jeunes aujourd’hui ou bien dans le train de sprint, je me sens écouté et c’est comme cela que je parviens à donner le meilleur de moi-même. Je vais enchaîner avec Tirreno-Adriatico pour poursuivre ma montée en puissance vers Paris-Roubaix qui reste la course de mes rêves. »

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
Consentement à l'utilisation de Cookies selon le RGPD avec Real Cookie Banner