INTERMARCHÉ
WANTY

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Giro d'Italia

Tour d’Italie 2023 – « Un parcours favorable au tempérament offensif de l’équipe »

Après avoir marqué ses deux premières participations par trois victoires d’étapes et deux coureurs dans le top 10 du classement final, l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert sait désormais à quoi ressemblera le Tour d’Italie 2023. Ce lundi à Milan, le parcours du prochain Giro a été dévoilé en présence de Simone Petilli, Lorenzo Rota et du directeur sportif Valerio Piva. 

Le tracé de la 106ème édition s’élance le 6 mai dans les Abruzzes et prendra fin à Rome le 28 mai, au terme de 3448,6 kilomètres de course. Il comporte sept étapes de montagne dont cinq arrivées au sommet, trois étapes disputées sous la forme d’un contre-la-montre individuel qui cumulent près de 70 kilomètres, et un détour par la Suisse comme unique passage à l’extérieur des terres.  

Le premier maillot de leader sera décerné à l’issue d’un chrono de 18,4 kilomètres dans la province de Chieti. Après plusieurs étapes vallonnées notamment vers Lago Laceno et Naples, la première arrivée au sommet intervient le septième jour sur les flancs du Grand Sasso d’Italia (2135 mètres) dans les Apennins. Le deuxième contre-la-montre individuel, long de 33,6 kilomètres, précède la première journée de repos après neuf jours. 

Pour la deuxième semaine, le peloton se dirigera au nord de la botte pour rejoindre la Suisse le treizième jour, avec une arrivée au sommet à Crans-Montana précédée par le Col du Grand San Bernard (2469 mètres) qui sera cette année La Cima Coppi, autrement dit le toit de cette édition. Le deuxième et dernier jour de repos intervient après la quinzième étape dessinée autour de Bergame.

Trois des cinq arrivées au sommet se tiendront dans la dernière semaine, respectivement vers le Monte Bondone (étape 16), Val di Zoldo (étape 18) et les Tre Cime di Lavaredo (étape 19). Cette dernière, considérée comme l’étape reine, empruntera plusieurs géants des Dolomites : Passo Campolongo, Passo Valporola, Passo Giau et le Passo Tre Crochi. 

La bataille pour le maillot rose devrait être entérinée au terme d’un contre-la-montre de 18,6 kilomètres, dont les sept derniers conduisent au Monte Lussari, suivi le lendemain par une étape intégralement plate dans les rues de la capitale pour conclure cette édition.

« Le parcours du Tour d'Italie 2023 apparaît comme idéal pour une équipe comme la nôtre, c’est-à-dire une équipe au tempérament offensif qui sait saisir les opportunités. Je m'attends à ce que les nombreux kilomètres contre-la-montre s’avèrent décisifs et que par conséquent, la bataille risque d’être moins intense dans la montagne entre les prétendants du classement général. Je prédis donc de belles chances pour les tentatives d’échappées. Nos ambitions offensives seront au cœur de la constitution de notre équipe pour le prochain Giro. Aussi, je crois qu’il sera opportun de disposer d’un sprinteur capable de se débrouiller sur les profils vallonnés. En mai dernier, Biniam Girmay s’est révélé sur cette épreuve à l’occasion de son premier Grand Tour. Notre intention est de permettre à nos autres talents en devenir de suivre ses traces. »

« Le parcours du prochain Tour d’Italie se déroulera principalement à l’intérieur des terres, hormis un court mais magnifique passage en Romandie. Il se concentre dans le centre du pays avec ensuite un menu copieux au cœur Alpes. Le final à Rome s’annonce magique, sous la forme d’un criterium à travers les rues qui reflètent la riche histoire de la capitale. Pour moi comme pour chaque Italien, le Giro est un évènement spécial et cette édition ne fait pas exception. » « Fidèle à lui-même, le Giro proposera trois semaines difficiles. Pas moins de six étapes excèdent les 200 kilomètres, il y aura trois étapes contre-la-montre dont l’importance ne doit pas être sous-estimée. À première vue, les purs sprinteurs ne jouiront pas de beaucoup d’opportunités. Le dénivelé positif est conséquent, dès la première semaine le Gran Sasso sera un rendez-vous important pour les hommes du classement. Le profil des étapes varient de façon abrupte, c’est une configuration typique du Tour d’Italie et cela requiert une certaine expérience pour bien la négocier. » « Pour ces raisons, je crois qu’il sera crucial de constituer une équipe balancée entre les coureurs expérimentés et les jeunes talents qui sont prêts à lutter chaque jour. Maintenant que le parcours est dévoilé, nous pouvons préparer ce premier Grand Tour de la saison 2023 lors de notre rassemblement prévu cette semaine. À mon avis, nous pourrions aborder cette prochaine édition avec une stratégie proactive semblable à 2021, celle qui nous a conduit sur le chemin de la victoire grâce à Taco van der Hoorn. »

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
Consentement à l'utilisation de Cookies selon le RGPD avec Real Cookie Banner