INTERMARCHÉ
WANTY

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Tour de France

« Un superbe tracé avec de belles opportunités pour Intermarché-Circus-Wanty »

Ce mercredi 25 octobre au Palais des Congrès de Paris, le parcours du Tour de France 2024 a été dévoilé en présence de Jean-François Bourlart, Maxime Segers, Aike Visbeek, Hugo Page et Adrien Petit.

Pour le septième Tour de son histoire, Intermarché-Circus-Wanty participera à un Grand Départ et un final inédits. Car pour la première fois, cette 111ème édition va s’élancer en Italie le 29 juin depuis Florence pour trois étapes dans la Botte. Et pour la toute première fois, la Grande Boucle ne se terminera pas dans la capitale, mais bien à Nice avec un contre-la-montre en Côte d'Azur le 21 juillet.

Les vingt-et-une étapes à travers l'Italie, Saint-Marin, Monaco et la France sont réparties en deux contre-la-montre individuels, huit étapes de plat, quatre étapes vallonnées dont une comportant des secteurs non-asphaltés, ainsi que sept étapes de montagne. Outre les étapes dans les hauteurs des Apennins et du Massif Central, quatre présentent une arrivée au sommet dans les Pyrénées ou les Alpes.

L’étape d’ouverture entre Florence et Rimini constitue le Grand Départ avec le plus important dénivelé à conquérir de l’histoire, soit 3600 mètres. Le deuxième jour, une double ascension de la Madonna di San Luca promet un final difficile vers Bologne, la veille d’une première chance aux sprinteurs dans la plus longue étape de cette édition vers Turin.

Le peloton se dirige vers les Alpes françaises le quatrième jour, avec une arrivée au bas de la descente du Col du Galibier. Le premier contre-la-montre intervient le septième jour avec 25 kilomètres jusqu’à Gevrey-Chambertin, et précède une neuvième étape spectaculaire comportant 32 kilomètres de routes non goudronnées autour de Troyes, répartis en quatorze secteurs.

Après le premier jour de repos, le peloton traverse les plaines ouvertes vers Saint-Amand-Montrond, avant de rallier le Massif Central le onzième jour avec plus de 4300 mètres de dénivelé.  Après deux étapes de transition, deux grosses journées dans les Pyrénées se profilent. La première au Pla d’Adet après les montées du Tourmalet et de la Hourquette d’Ancizan. Le lendemain mène au sommet du Plateau de Beille, précédé de cinq ascensions.

La troisième semaine ramène le peloton vers les Alpes pour trois arrivées au sommet décisives. Un final explosif vers Superdévoluy attend les coureurs le dix-septième jour. Pour la dix-neuvième étape, trois sommets supérieurs à 2000 mètres doivent être conquis : le Col de Vars, la Cime de la Bonette (le toit de ce Tour à 2802 m) et la montée finale vers Isola 2000. 

La dernière étape de montagne comprend le Col de Turini et la Colmiane en direction de l’arrivée au sommet du Col de la Couillole, et précède le contre-la-montre final de 34 kilomètres entre Monaco et Nice, passant par le Col d’Èze.

« Dans ses grandes lignes, ce superbe tracé du Tour de France 2024 est composé d'un solide week-end d'ouverture en Italie, de suffisamment d'opportunités pour les sprinteurs et d'un week-end final difficile dans les Alpes. Notre ambition est de faire briller nos couleurs dès le Grand Départ de Florence pour honorer nos nombreux partenaires italiens. À première vue, les opportunités qui s'offrent aux sprinteurs dès le troisième jour devraient déboucher sur des finales ultra-rapides, mais nous allons étudier en détail chaque kilomètre de ce tracé afin de déterminer la meilleure stratégie. Je suis également convaincu que ce parcours peut sourire aux équipes avec un style de course offensif, ce qui n’est pas pour nous déplaire. » « Dans l’optique d’un bon classement final pour Louis Meintjes, je suis également satisfait des étapes de montagne dans les Pyrénées et les Alpes. Les nombreux kilomètres d’ascension en début d'étape lui sont bénéfiques, et ce plus on s’approche de la troisième semaine. Un long chemin devra être accompli avant ce rude weekend de clôture. Pour l’aborder dans de bonnes dispositions, nous devrons notamment négocier une passionnante neuvième étape avec 32 kilomètres de routes non goudronnées. De nombreuses opportunités vont s’offrir aux coureurs Intermarché-Circus-Wanty entre Florence et Nice, je suis convaincu que nous saurons les saisir pour gagner notre première étape sur le Tour. »

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
Consentement à l'utilisation de Cookies selon le RGPD avec Real Cookie Banner